iPadOS prendra en charge les magasins d'applications tiers dans l'UE plus tard cette année

Consultez notre autre site internet Juexparc.fr pour plus d’actualités et d’informations sur les jeux

Palash Volvoikar / Autorité Android

TL;DR

Advertisement

  • Apple prendra en charge les magasins d'applications tiers sur iPadOS dans l'UE plus tard cette année afin de se conformer au Digital Markets Act (DMA).
  • Les utilisateurs d'iPadOS basés dans l'UE pourront également opter pour des moteurs de navigateur tiers non WebKit et seront invités à choisir un navigateur Web par défaut.
  • Apple a également modifié sa politique de frais de technologie de base (CTF) pour éviter la faillite des développeurs indépendants et de ceux qui ne tirent pas de revenus de leurs applications.

Il y a quelques jours, l'UE a désigné iPadOS comme plate-forme de contrôle d'accès, donnant à Apple six mois pour se conformer à la loi sur les marchés numériques. Pour éviter d'être condamné à une amende ou de quitter le marché européen, la firme de Cupertino s'y conformera cet automne en autorisant les magasins d'applications tiers sur l'iPad – probablement via la mise à jour iPadOS 18.

Grâce à une publication sur son site Web pour développeurs, Apple annoncé qu'il apporterait les fonctionnalités iOS exclusives à l'UE à iPadOS cet automne. Ces fonctionnalités incluent la prise en charge des magasins d'applications tiers, la distribution d'applications via le Web, des moteurs de navigateur tiers non WebKit, une invite de navigateur Web par défaut, des paiements sans contact tiers, etc.

Les développeurs d’applications iPadOS qui abandonnent l’App Store officiel au profit de moyens tiers seront soumis au même CTF présent sur iOS dans l’UE. Cela signifie qu’ils devront payer une redevance annuelle par nombre d’installations. Pour éviter la faillite des développeurs d'applications indépendants et à but non lucratif, Apple a également modifié sa politique CTF.

Désormais, les développeurs d’applications qui ne génèrent aucun revenu n’auront plus du tout à payer le CTF à Apple. De plus, les petits développeurs bénéficient d'une rampe d'accès gratuite de 3 ans au CTF pour les aider à élaborer une stratégie et à développer leur entreprise en premier. Sinon, les développeurs qui souhaitent éviter complètement le CTF peuvent s'en tenir aux conditions (et frais) d'origine d'Apple et distribuer exclusivement via son App Store.

Advertisement

Bien qu'Apple ne précise pas quand exactement ces changements réservés à l'UE seront déployés, on peut supposer que ce sera vers la mi-septembre lorsque l'iPadOS 18 sera lancé au public. Alternativement, la société pourrait publier une mise à jour iPadOS 17.x à l’automne pour proposer des magasins d’applications tiers à encore plus de modèles d’iPad, mais c’est le scénario le moins probable.

Vous avez un conseil ? Parle-nous! Envoyez un e-mail à notre personnel à news@androidauthority.com. Vous pouvez rester anonyme ou obtenir un crédit pour l'information, c'est votre choix.

Tu pourrais aimer

Advertisement